Retour

2 mars 2021

Entreprendre au féminin ? C’est possible ! – Kathy

En quoi consiste votre activité ?

Je suis psycho-énergéticienne.  J’utilise à la fois les énergies et la parole pour délivrer les nœuds que certaines personnes peuvent avoir en elles.  Je les accompagne à se défaire de leurs croyances limitantes et de leurs peurs afin qu'ils puissent voir la vie sous un autre angle. Nous amenons et construisons le positif, ensemble. Mon cabinet se situe dans l’Avesnois, à la campagne. C'est vraiment un endroit idéal pour mon activité, à l'orée de la forêt et propice à la détente.
 

Qu’est-ce que vous faisiez avant de devenir entrepreneur ?

J'ai étudié la comptabilité, par défaut... Ce n'était pas du tout un choix de cœur ! Ca ne me plaisait pas vraiment et du coup, je n'ai pas validé mon diplôme. En parallèle, j'ai eu des soucis personnels. Ils m'ont amené à me questionner sur ce qui se passait dans mon inconscient. J'ai commencé à m'interroger sur la capacité de notre corps à nous parler. Les signaux qu'il nous envoie sont des messages fondamentaux et on a tendance à les ignorer, à faire comme si rien ne se passait ! J'ai donc décidé d'entamer un travail sur moi et c'est là où j'ai commencé à m'intéresser au shiatsu et à la psycho-énergétique.  Ces activités sont un bon moyen d'apprendre à s'écouter pour pouvoir se raisonner.
 

Quel a été votre déclic ? vos motivations ?

C'est simple, mon métier ne peut se faire qu’en indépendant ! Il n'y a de poste à pourvoir en salariat classique.  Puis, j'ai plutôt un esprit libre, travailler à mon compte me correspond totalement, plus que si je travaillais dans une structure. Devenir psycho-énergéticienne était une évidence.  J'ai énormément étudié tout ce qui est énergétique et système énergétique notamment au travers du shiatsu qui pour moi est un outil extraordinaire.  C'est un métier-passion. Dans mon métier, j'apprécie le relationnel, de pouvoir échanger avec nouvelles personnes et les accompagner vers l'épanouissement de ce qu’ils ont déjà à l’intérieur d’eux.  

Qu'est-ce qui vous rend le plus fière ?

Ma fierté, c'est l'indépendance que j'ai pu acquérir, autant en temps qu'entrepreneure que dans mon quotidien ! C'est vraiment ce qui me définit dans tous les domaines de ma vie.  

Qu’est-ce que vous a apporté l'Association Germinal et son accompagnement ?

Germinal m'apporte un énorme soutien. Mon accompagnement me confirme que je fais bien les choses.  Je gagne en confiance sur ce que je fais déjà. C'est aussi beaucoup d'apprentissage.  J'ai pu découvrir de nouveaux outils qui vont vraiment m'aider à développer mon activité.  C'est pour moi la découverte d'un nouveau royaume, notamment en communication ! Grâce à ces nouvelles connaissances, je me rends compte que des choses que je voyais très complexes ne l'étaient pas tant.  Avec un peu d'explication et de soutien, c'est tout de suite plus facile !
 

Des conseils à donner aux futures entrepreneures ?

Tout simplement, oser ! Oser entreprendre, oser vous lancer dans cette belle aventure... On a toutes en nous des énergies et les ressources nécessaires pour réussir.
 

Des souhaits pour améliorer l'entrepreneuriat au féminin ?

Etre femme entrepreneur, c'est souvent un double travail entre gérer son activité et s'occuper de la maison. Je souhaiterais que la charge mentale au sein du foyer soit mieux équilibrée.  Même si c'est franchement en train de changer. C'est à nous de prendre notre place dans le fauteuil et d'accepter de ne pas pouvoir tout faire.